La lecture rapide pour les paresseux (1/2)

Depuis que j’ai en tête le projet de créer et gérer ce blog j’ai commencé à lire un grand nombre de blogs et de livres de manière régulière, donc pour être efficace dans cet exercice je me suis rapidement penché vers les techniques de lecture rapide.

J’ai éffectué des tests sur ma vitesse de lecture sur des sites spécialisés sur la lecture rapide et même téléchargé une application i Phone avec des exercices sur  la  lecture rapide.

Le résultat ? :  –> (dans la suite de l’article)

Des progrès qui sont non-négligeables, mais pas extraordinaires et basés sur des méthodes qui demandent un grand niveau de concentration et qui son elles-mêmes  basées sur un seul type approche, celle de la lecture intensive et complète d’un texte.Sincèrement je pense que la lecture doit être un moment agréable et je trouve que le fait d’essayer de lire un texte le plus vite possible avec un niveau de concentration maximum(comme si on courait un sprint) n’aide pas a bien assimiler les informations que nous lisons et nous donne plus la migraine qu’autre chose.

L’autre inconvénient de ces techniques qu’elles ne prennent pas en compte le fait que on ne lit pas une offre d’emploi de la même manière qu’une biographie ou un roman. Dans le cas de  l’offre d’emploi nous allons lire le texte seulement en surface alors que  pour la biographie nous allons lire la totalité du texte pour en comprendre les détails.

Le but de l’article est de vous montrer que vous trouvez une manière de lire simple adaptée à vos objectifs et à votre forme (fatigue passagère, manque de concentration)

La méthode pour pratiquer la lecture intelligente :

Il n’existe pas seulement une seule manière de lire un texte il existe plusieurs techniques de lecture qui sont adaptées à plusieurs types de situation et selon vos besoins en information.

Dès que vous aurez trouvé la bonne approche, celle qui est  adaptée à vos besoins et au type texte que vous lisez, vous pourrez utiliser des astuces  pour augmenter votre vitesse de lecture.

• Tout d’abord avant de lire un texte posez vous ces questions:

-Est-ce que je veux comprendre le message principal du texte ou un détail ?

- Est-ce que l’opinion de l’auteur est importante pour moi ?

- Est-ce que je lis le texte pour répondre à une question ou simplement pour découvrir quelque chose de nouveau ?

- Est-ce que mon objectif est de lire le texte pour le mémoriser par la suite ?

4 approches pour une lecture plus agréable et plus efficace :

Maintenant que vous avez déterminé vos objectifs de lecture je vais vous présenter quatre techniques de lecture :

– La lecture en surface :

Elle consiste à capter l’idée générale du texte et à aller à l’essentiel, pour saisir cette idée générale il faut trouver les messages-clé du texte.

Ces messages sont situés dans des endroits précis tel que les titres, des sous-titres, le sommaire d’un livre ou le chapeau d’un article, ils peuvent aussi être située dans la première phrases d’un paragraphe.

Pour vous exercer essayer d’appliquer cette technique en lisant le journal chaque matin. Lisez d’abord ses zones-clés et notez les messages-clé que vous avez retenu juste en lisant ces parties du texte. Ensuite lisez le texte en entier et comparer les informations que vous avez comprises avec celles que vous avez notées avec la lecture en surface si vous observez peu de différences c’est que vous avez saisi l’astuce.

- La lecture intensive :
C’est une lecture qui consiste à lire le texte dans son son intégralité et à avoir des éléments de compréhension précis sur tous les arguments du texte. Pour retenir un maximum de détails notez des questions avant la lecture de votre texte et prenez des notes durant la lecture c’est une lecture qui permet de mieux retenir les informations issues du texte.

– Le scan – reading :
Ce type de lecture consiste à trouver des informations spécifiques, c’est-à-dire rechercher un mot-clé ou une notion. La manière la plus efficace et de lire les zones-clés du texte (comme dans la lecture en surface)  et ensuite rechercher le mot-clé dans le corps du texte  surligner les informations qui ont un lien avec le mot-clé pour mieux  les retenir.
- La lecture de déduction :
Ce dernier type de lecture se rapproche de la lecture intensive mais à la différence de celle-ci elle analyse l’opinion de l’auteur qui peut être plus implicite qu’explicite

Le principe à retenir
Les méthodes lecture rapide que vous trouverez sur Internet ou  dans les librairies ne sont pas forcément mauvaises mais elles ne vous explique pas dans quel type de situation il faut les appliquer. C’est comme apprendre à faire un coup droit lifté au tennis et ne pas savoir dans quel type de situation l’utiliser .

Cette idée parait évidente en théorie mais elle est peu appliquée dans la pratique car souvent les gens appliquent ce qu’ils ont appris de manière mécanique.  Réfléchissez toujours de manière précise à cette idée . Avant d’apprendre une technique ,il faut toujours comprendre dans quel type de situation elle est adaptée que ce soit dans le commerce avec les techniques de vente , dans le tennis ou la lecture rapide

Vous avez trouvé cet article intéressant?

Si vous avez apprécié cet article, c’est qu’il est peut être utile à vos amis et vos contacts sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez le partager sur Twitter ou un autre réseaux social, en cliquant sur les icônes qui correspondent à vos réseaux sociaux favoris sur la barre de partage en dessous de l’article.

Merci d’avance pour le partage et à la semaine prochaine pour un nouvel article.

Named


Suivre l’actualité du blog.

Si vous trouvez ce blog intéressant et que vous désirez suivre son actualité, vous pouvez recevoir gratuitement les articles sur votre lecteur RSS, ou dans votre boîte mail.

Vous pouvez aussi suivre le blog sur le compte Twitter .

Si vous recherchez d’autres articles sur le même thème regardez juste en-dessous de la barre de partage.

30nov

Commentaires fermés.

UA-24088588-1